The Committee of the Mind

Author
Thanissaro Bhikku
785 words, 101K views, 11 comments

Image of the WeekLe comité de l’esprit
-- de Thanissaro Bhikku

Il y a de nombreuses idées différentes de « vous » dans votre esprit, chacune avec son propre programme. Chacun de ces « vous » est un membre du comité de l’esprit. C’est pourquoi l’esprit n’est pas vraiment un esprit seul, mais plutôt une horde indisciplinée de monde : de nombreuses voix différentes, avec de nombreuses opinions différentes sur ce qui devrait être. Certains membres du comité sont ouverts et honnêtes à propos des suppositions sous-jacentes à leurs désirs centraux. D’autres sont plus obscurs et sournois. C’est parce que chaque membre du comité est tel un politicien, avec ses propres partisans et stratégies pour satisfaire ses désirs. […]

L’une des raisons d’être de la méditation est de mettre en lumière ces interactions, de façon à ce que vous puissiez apporter plus d’ordre à ce comité – de façon à ce que vos désirs de bonheur marchent moins dans des directions opposées, et plus en harmonie au moment où vous réalisez qu’ils n’ont pas toujours besoin d’être en conflit. Penser à ces désirs en tant que comité, vous aide aussi à réaliser que lorsque la pratique de la méditation va à l’encontre de certains de vos désirs, cela ne va pas à l’encontre de tous vos désirs. Vous n’êtes pas en train de mourir de faim. Vous n’avez pas besoin de vous identifier avec les désirs qui sont déjoués à travers la méditation, car vous avez d’autres désirs plus pertinents auxquels vous identifier. Vous avez le choix. Vous pouvez aussi utiliser le membre le plus habile de votre comité pour entraîner les moins doués, afin qu’ils arrêtent de saboter vos efforts, et ainsi trouver un bonheur authentique. Rappelez-vous toujours que le bonheur authentique est possible, et que l’esprit peut s’entraîner lui-même pour trouver ce bonheur. […]

Il y a plusieurs dimensions dans l’esprit, dimensions souvent dissimulées par les querelles des membres du comité, et de leur fixette sur une brève forme de bonheur. L’une de ces dimensions est totalement non-conditionnée. En d’autres termes, elle ne dépend d’aucune condition. Elle n’est pas affectée par l’espace ni par le temps. C’est une expérience d’une plénitude, une liberté et un bonheur sans impuretés. Ceci parce qu’elle est libre de la faim et du besoin de nourrir. Et même si cette dimension est non-conditionnée, elle peut être atteinte en changeant les conditions dans l’esprit : en développant les membres habiles du comité, de manière à ce que vos choix deviennent de plus en plus propices au bonheur authentique. […]

Vous pouvez penser à la dimension non-conditionnée comme l’eau fraîche dans l’eau salée. L’esprit ordinaire est comme l’eau salée, qui vous rend malade lorsque vous la buvez. Si vous laissez simplement l’eau salée tranquille, l’eau fraîche ne va pas se séparer du sel toute seule. Vous devez faire un effort pour la distiller. L’acte de distillation ne crée pas l’eau fraîche. Il fait simplement ressortir l’eau fraîche qui existait déjà, vous procurant toute la substance nécessaire pour étancher votre soif.

=====
Questions pour faire germer la réflexion : Que comprenez-vous par la dimension non-conditionnée de votre esprit ? Quelles méthodes pour distiller la dimension non-conditionnée de votre esprit ont marché pour vous ? Pouvez-vous partager une histoire personnelle où vous avez pu vous immiscer dans la dimension non-conditionnée de votre esprit ?


Add Your Reflection

11 Past Reflections