When You Don't Choose Love You Choose Fear


Image of the WeekLorsque vous ne choisissez pas l’amour, vous choisissez la peur
-- de Elisabeth Kubler-Ross & David Kessler

Si nous pouvions littéralement atteindre votre for intérieur et y éliminer toutes vos peurs - chacune d’entre elles - à quel point votre vie serait-elle différente ? Pensez-y.
Si rien ne vous empêchait de suivre vos rêves, votre vie serait probablement très différente. C’est ce que les mourants réalisent. Mourir fait que nos pires craintes se manifestent directement. Cela nous aide à voir la vie différente qui est possible, et à travers cette vision, la mort emporte le reste de nos peurs.

Malheureusement, au moment où la peur aura disparu, la plupart d’entre nous seront trop malades ou trop vieux pour faire des choses que nous aurions faites auparavant, si nous n’avions pas eu peur [...] Ainsi, une leçon devient claire : nous devons surpasser nos peurs tant que nous pouvons encore faire ces choses dont nous rêvons.

Pour surpasser la peur, nous devons nous déplacer ailleurs émotionnellement ; nous devons nous déplacer vers l’amour.

Bonheur, anxiété, joie, ressentiment - nous avons beaucoup de termes pour les nombreuses émotions que nous ressentons au cours de notre vie. Mais au fond, dans nos coeurs, il n’y a que deux émotions : l’amour et la peur. Toutes les émotions positives viennent de l’amour, toutes les émotions négatives de la peur. De l’amour découle le bonheur, le contentement, la paix et la joie. De la peur vient la colère, la haine, l’anxiété et la culpabilité.

Il est vrai qu’il existe deux émotions primaires, l’amour et la peur.
Mais il est plus juste de dire qu'il n'y a que l’amour ou la peur, car nous ne pouvons pas ressentir ces deux émotions ensemble, exactement en même temps. Ce sont des opposés. Si nous sommes dans la peur, nous ne sommes pas dans un lieu d’amour. Lorsque nous sommes dans l'amour, nous ne pouvons pas être dans un lieu de peur.
Pouvez-vous vous souvenir d’un moment où vous avez été à la fois dans l’amour et dans la peur ? C’est impossible.

Nous devons prendre la décision d’être dans un endroit ou dans l’autre. Il n’y a aucune neutralité là-dedans. Si vous ne choisissez pas activement l'amour, vous vous retrouverez dans un endroit de peur ou dans l’un de ses sentiments constitutifs. Chaque moment nous offre le choix de choisir l’un ou l’autre. Et nous devons continuellement faire ces choix, en particulier dans des situations difficiles lorsque notre engagement à aimer, au lieu d'avoir peur, est remis en question.

Avoir choisi l'amour, ne signifie pas que vous ne craindrez plus jamais. En fait, cela signifie que beaucoup de vos peurs vont resurgir pour être guéries. Ceci est un processus continu. N’oubliez pas que vous deviendrez craintif après avoir choisi l’amour, tout comme la faim finit par revenir après avoir mangé. Nous devons continuellement choisir l’amour afin de nourrir nos âmes et chasser la peur, tout comme nous mangeons pour nourrir notre corps et chasser la faim.

=====
--Elisabeth Kubler-Ross & David Kessler extrait de “Leçons de vie : deux experts de la mort et des phases terminales nous révèlent les mystères de la vie”


Add Your Reflection

49 Past Reflections